BIENVENUE AU FC LIMEUIL
BIENVENUE AU FC LIMEUIL

Comptes-rendus 2019-2020

    DOMINER N'EST PAS GAGNER... (VIEIL ADAGE) 24/11/2019

Limeuil - Château l'Evêque: 0-1

L'emprise totale des limeuillois sur la rencontre n'a pas suffi. Acculés sur leur but durant 90 minutes, les visiteurs ont tenu grâce à leur grosse solidarité défensive et à l'étincelante prestation de leur gardien Julien Busset.

D'entrée, les joueurs de Francis Alix ont envahi le camp adverse. A l'ouvrage, Julien Busset sauvait son équipe tour à tour devant Romain Normand, Jérémy Orhon ou encore Quentin Boussiquet et lorsqu'il était battu, c'est un défenseur replié à même sa ligne sur une reprise de Benjamin Raynaud, qui volait à son secours. Durant cette première période, seule une infiltration côté droit de Romain De Oliveira avait permis à Julien Sougnoux de réchaufer ses gants.

Le second acte repartait sur les mêmes bases. Très présent aux avant-postes pour sa première sous ses nouvelles couleurs, Benjamin Raynaud devançait à plusieurs reprises les défenseurs de la tête, dont l'une à bout portant était détournée sur sa barre par le gardien. Un gardien qui se mettait encore en évidence sur un coup-franc excentré de ce même Benjamin Raynaud. Survenait alors le tournant du match, une passe en retrait mal assurée au milieu de terrain était interceptée par le véloce Romain De Oliveira, qui s'en allait crucifier Julien Sougnoux (0-1,62'). Les limeuillois jetaient alors toutes leurs forces dans la bataille. Thomas Fouillet trouvait le poteau sur son chemin et peu après, sa lourde frappe,déviée, était repoussée en catastrophe sur sa ligne par un défenseur ! Arc-boutés sur leur but, les castellevêquois ne rompaient pas et se procuraient même sur un raid de l'inévitable Romain De Oliveira, une énorme occasion de doubler la mise. Si Julien Sougnoux s'interposait brillamment, il ne pouvait empêcher la défaite malheureuse de son équipe.

Une défaite au goût amer face à une formation qui aura passé les 4/5 èmes de la rencontre dans sa moitié de terrain. Outrageusement dominés, les visiteurs ont su défendre assez intelligemment pour se donner le droit de savourer leur succès.

Forcément déçu, Francis Alix tournait déjà son regard vers le proche avenir: "C'est dur à encaisser. L'équipe s'est bien battue aujourd'hui, dominer n'est pas gagner, ça s'est vérifié à nos dépens. Les autres résultats prouvent qu'il n'y a pas de petites équipes. Chaque match comptera, on ne lâchera rien..."

Limeuil 2 - Meyrals 2 : 1-0

Victoire étriquée mais déterminante dans l'optique de l'accession en D4 Elite. Cette accession est aujourd'hui mathématiquement acquise et c'est bien là l'essentiel.

Privée  pour diverses raisons de six habituels titulaires, l'équipe a souffert face à une bonne formation de Meyrals. La première mi-temps a été somme toute assez équilibrée , avec quelques occasions franches de part et d'autre. Stéphane Blay et Florian Mérillou devaient s'rmployer pour garder leur cage inviolée, mais à la faveur d'un pénalty, c'est Limeuil qui prenait l'avantage au meilleur moment. Un pénalty obtenu et transformé par Quentin Servolle (1-0,45').

En seconde mi-temps, Meyrals a beaucoup poussé pour recoller au score, mais s'est heurté à un rigoureux bloc défensif et à un Florian Mérillou très vigilant. En fin de match, c'est même Bruno Hervé qui héritait de la plus belle occasion. Le score en restait là et permettait de pousser un gros ouf de soulagement.

Monbazillac 2 - Limeuil 3 : Fg -Fp

Il est absolument inconcevable qu'avec 67 licenciés Seniors, l'équipe 3 ne se soit pas déplacée. Signer une licence donne des droits mais implique aussi des devoirs, il y a eu chez certains un manque de respect envers le club et son institution.

CHEZ NOS JEUNES

U17 - Condat : 0-4

Score sans appel qui ne reflète pas vraiment la physionomie de la rencontre.

Au terme d'une première période somme toute équilibrée, le score était de 0-1 suite à une jolie frappe de Aly Keita (5').

Au retour des vestiaires, les joueurs de Stéphane Meyssonnier ont pris le match à leur compte, mais par précipitation ou suite à des belles parades d'Armand Géraud, toutes leurs tentatives échouaient. A l'amorce du dernier quart d'heure, Condat doublait la mise en contre (0-2, 75'). Un coup de massue tombait sur la tête des limeuillois, lesquels s'écroulaient tant physiquement que mentalement,  et qui encaissaient sans réaction deux nouveaux buts en fin de rencontre (0-4).

U15 - Pays Beaumontois : 9-0

Dans la continuité de ce qu'ils proposent depuis le début de la saison, les jeunes de Matthieu Krotlinski et d'Alex Proust ont remporté un large succès face à dix valeureux  beaumontois et son excellent gardien Jessy Giraudeau Couillin.

La Ménaurie - U13: 1-2

Retour à la compétition après une longue pause due à la météo. Nos U13 ramènent une belle victoire 2 à 1 de leur déplacement à La Ménaurie. Buts de Enzo et Mael. Bravo à tout le groupe.

Le groupe: Abdé (homme du match), Matis, Antonin, Baptiste, Enzo, Jules, Rafael, Mael, Jean-Baptiste, Félix, Noam

U11

Lalinde - U11B : 3-2 - Buts de Lucas et Yanis

Côteaux Pécharmant B - U11B : 2-2 - Buts de Lucas et Thibaud

Bergerac A - U11A : 9-0

Bergerac B - U11A: 1-1 - But de Tiago

U9

Belle prestation de nos jeunes pousses, victorieuses de toutes les oppositions auxquelles ils ont été cronfontés.

COMPLIQUE MAIS PRECIEUX SUCCES LIMEUILLOIS (17/11/2019)

Limeuil - Chancelade : 2-0

Face à l'ambitieuse équipe chanceladaise, les limeuillois ont certes souffert, mais leur force de caractère et leur enthousiasme ont permis au final d'enlever la mise.

Les visiteurs ont exercé d'entrée un gros pressing sur l'arrière-garde locale. Julien Sougnoux, qui effectuait ses débuts dans la cage limeuilloise, se mettait de suite en évidence. Lors de deux face-à-faces, ajoutés à deux arrêts sur sa ligne, il permettait à son équipe de rester dans le match. Durant cette période, ce sont pourtant les limeuillois qui avaient pris l'avantage. Sur un contre, Jérémy Orhon éliminait le gardien mais était fauché par un défenseur au moment de conclure. L'arbitre désignait le point de pénalty, une décision vivement contestée par les joueurs et le banc adverses. Resté concentré, Aurélien Krebs transformait la sentence (1-0,10'). A la demi-heure de jeu, Jérémy Orhon remettait le couvert mais cette fois, c'est un défenseur qui venait sauver devant sa ligne.

Après une première période engagée, le second acte s'est avéré moins intense. La faute à une pelouse grasse et à un manque de rythme des deux côtés, après plusieurs semaines sans compétition. Associé à sa rigueur défensive, le milieu de terrain limeuillois est parvenu à répondre au défi imposé par les hommes de Didier Lérisson. Dans ce secteur, on aura noté la bonne rentrée de Nicolas Jensou après deux mois d'absence, sa présence athlétique et son jeu de tête se révélant précieux. Dommage alors qu'avec des attaquants très en jambes, les transmissions vers l'avant ne se soient pas révélées plus précises. Dans un choc aérien avec Tristan Richard, le gardien Laurent Latour s'est blessé au coude et, malgré la douleur, il a courageusement continué à tenir sa place. Une tête de Sam Richard heurtait encore la barre avant un final haletant. Cela commençait par un cafouillage dans la surface locale et se poursuivait durant un temps additionnel de folie. Chancelade bénéficiait d'un coup-franc aux abords de la surface de réparation. Ce dernier, superbement tiré, était non moins superbement détourné du bout des doigts sur sa barre par Julien Sougnoux. Peu après, un défenseur tergiversait dans sa surface et se voyait chiper le ballon par Quentin Boussiquet, aussitôt crocheté. Le pénalty, indiscutable, était transformé par Sylvain Monrose, lequel effectuait lui aussi ses grands débuts sous le maillot limeuillois (90'+6).

Au terme de la rencontre, Francis Alix a livré ses impressions à chaud :" Nous nous étions bien préparés, malgré tout sur un terrain de plus en plus lourd et compliqué, nous avons manqué de rythme, à l'image de nos adversaires. Après, globalement, il faut reconnaitre que cela nous a souri aujourd'hui. Au rayon des satisfactions, je mettrais en avant nos progrès dans l'impact et les sorties de balle propres de la défense. C'est au milieu que nous devons mieux négocier leurs utilisations, je serais quand même indulgent car nos difficultés sont aussi la conséquence de la qualité du milieu adverse. Devant, malgré un manque de munitions, je trouve que nos attaquants ont bien manoeuvré. Au chapitre des satisfactions individuelles, je citerais Quentin Boussiquet, en plein épanouissement, Julien Sougnoux qui a rassuré ses partenaires par ses sorties pleines d'autorité et je saluerais pour terminer, la belle performance défensive de Benoit Alix."

L'équipe - Debouts: David Jacquet (diriggeant), Francis Alix (coach), Jérémy Orhon, Aurélien Krebs, Aubin Jacquet, Aurélien Delfaud, Nicolas Jensou, Julien Sougnoux, Benoit Alix (cap.), Laurent Marty (coach adjoint), Bruno Durand (dirigeant) - Accroupis: Quentin Boussiquet, Gaetan Fromentière, Thomas Fouillet,, Tristan Richard, Sam Richard, Bernard Marty (dirigeant), Sylvain Monrose

 

 

      LES LIMEUILLOIS SONT PASSES PAR TOUTES LES EMOTIONS    ( 27/10/2019)

Pays de Montaigne (D1) - Limeuil (D2) : 2-1

Après l'élimination malheureuse en Coupe de Dordogne, Francis Alix n'a pu qu'abonder dans ce sens :" Il y a un peu de déception, franchement nous n'avons pas été très chanceux sur ce coup-là. Nous menions 1-0 après une première mi-temps aboutie, logiquement serais-je tenté d'ajouter car nous avions mis tous les ingrédients nécessaires. C'est-à-dire de l'agressivité dans un pressing haut, avec de la justesse technique et collective dès récupération. Aurélien Krebs a transformé un pénalty indiscutable, provoqué par une infiltration de Jérémy Orhon dans la surface. Un avantage minimum car nous avions bien bougé une défense assez fébrile.

Malheureusement, la seconde mi-temps s'est révélée toute autre. Pour cause de blessure, Manu Huard a rapidement dû quitter le terrain, obligeant Aurélien Delfaud à se sacrifier pour prendre place dans les buts. Un coup du sort qui a eu le don de réveiller l'équipe locale. Après plusieurs belles occasions, Pays de Montaigne a inscrit deux buts, le second en fin de match. Deux buts dont je reste persuadé qu'un gardien de métier aurait su éviter. Dommage, mais je retire de ce match quelques satisfactions. La charnière défensive s'est une nouvelle fois montrée au top, Quentin Boussiquet confirme match après match et j'ai apprécié la prestation de "Lolo" Marty au milieu de terrain. Rassurant, avec une vraie présence physique, notamment sur les ballons aériens.

On ne va pas non plus se cacher derrière notre petit doigt, le match servait d'abord de préparation aux prochaines échéances, et de ce côté-là on peut parler de match-référence. Cela me met du baume au coeur, désormais, potentiellement pour tenir nos objectifs, notre feuille de route jusqu'à la trêve ne nous autorisera aucun faux-pas."

Limeuil 2 - Monbazillac 2 : 1-2

Si l'élimination de l'équipe-fanion a été qualifiée de malheureuse, on serait tenté d'en dire tout autant de nos réservistes.

Face à ce qui n'est pas loin de se faire de mieux dans les Poules de Brassage, les limeuillois n'ont pas souffert de la comparaison, ce qui va plus loin que la simple compensation. Sur leur dynamique en championnat, les visiteurs ont ouvert d'entrée la marque, profitant d'une erreur d'inattention, un remake, suite à un coup-franc tiré du bord de la touche par Guillaume Lavandier (0-1,3') ! Dans un match aussi rythmé qu'engagé, les joueurs de Régis Lagarde ont rendu coup pour coup et après qu'une tête de Quentin Servolle ait été renvoyée par le poteau, ils obtenaient un pénalty, suite à une infiltration pleine de culot de Céleste Jacquet. Après la sentence transformée par Quentin Servolle (1-1,21'), les monbazillacois se sont rebiffés mais se sont heurtés à une équipe qui n'a pas cédé une once de terrain jusqu'à la pause, tout en restant dangereuse en contre.

Au retour des vestiaires, les visiteurs ont rapidement repris les devants suite à un bon mouvement collectif, conclu par le véloce Romain Geoffroy (1-2,53'). N'ayant plus rien à perdre, les partenaires de Bruno Hervé ont copieusement dominé leurs adversaires jusqu'au coup de sifflet final. Ils ont multiplié les tirs dans toutes les positions, mais la finition a cruellement fait défaut. José Muge, pourtant très présent aux avant-postes, symbolisant tous les malheurs limeuillois dans ce domaine. Et que dire de l'énorme opportunité qui s'est offerte à Céleste Jacquet lorsque, parfaitement trouvé à six mètres des buts, il croquait sa reprise, laquelle s'échappait du cadre !

Le chant du cygne pour des limeuillois pas payés en retour, mais qui auront au moins prouvé, dans une rencontre supérieure au niveau D4, qu'ils pouvaient rivaliser.

Limeuil 3 - Plazac : 4-4 ( 4-3 aux t.a. b.)

Opposés à une équipe 1, les limeuillois sont parvenus à se qualifier pour le troisième tour du Challenge Séripub 24.

Dans une rencontre agréable à suivre et pour le moins fertile en rebondissements, les visiteurs ont été les premiers en action, ouvrant rapidement le score (7'). Après avoir trouvé le poteau sur son chemin, Mike Mouche ne manquait pas une nouvelle opportunité (1-1,18'). Face à une bonne opposition, les limeuillois ont répondu par un bel esprit de corps, ce qui leur permettait d'atteindre la pause sur un score de parité.

Les évènements se sont précipités au retour des vestiaires, avec un avantage d'abord pris par Plazac (60'). Peu après, sur un coup-franc accordé aux abords de la surface, Sacha Snioseck déclenchait une frappe qui traversait une forêt de jambes avant d'être dévié de l'extérieur du pied par Joao Alvès pour l'égalisation (2-2,66').  Dans cette partie de cache-cache, les joueurs d'Elie Desplat prenaient même les devants à la suite d'un coup-franc accordé près de la ligne médiane. Rapidement joué, celui-ci trompait les visiteurs et permettait à Mike Mouche de crucifier Mars Métayer (3-2,72'). Dans un match devenu fou, la joie limeuilloise se révélait de courte durée, coup sur coup, sur pénalty d'abord puis sur une belle action, les plazacois reprenaient la main (3-4, 77',84'). Les partenaires de Matthieu Krotlinski refusaient l'inéluctable et Sacha Snioseck (photo) armait alors de 40 mètres un missile qui allait s'engouffrer sous la barre d'un Mars Métayer, incrédule (4-4, 89') !

La séance des tirs au but s'avérait dès lors inéluctable. A ce petit jeu, en stoppant un pénalty, Maxime Roux donnait un avantage psychologique à ses coéquipiers. Une impression confirmée par Matthieu Krotlinski qui, en bon capitaine, transformait le tir vainqueur.

Tirs au but réussis : Sacha Snioseck, Manu Legrand, Elie Desplat, Matthieu Krotlinski

U17 - Marsaneix :3-0

Dans une rencontre qui leur permettait de mettre leur calendrier à jour, les U17 n'ont pas manqué l'occasion de se repositionner dans des eaux plus tranquilles. Pour la plus grande satisfaction de Stéphane Meyssonnier :" Je suis content, notre domination a été totale, seul un manque de réalisme nous a empêché de signer une victoire plus large. Nous avons retrouvé et notre motivation et notre jeu collectif. Une dynamique s'est réinstallée, c'est de bon augure pour la suite, à commencer par notre prochain déplacement à Boulazac."

Buts: Ryan Lagarde 2, Témoé Meyssonnier 1

 

        BOULAZAC ETAIT VRAIMENT TROP FORT (20/10/2019)

Boulazac 2 - Limeuil : 2-0

Malgré leur bonne volonté, les limeuillois se sont logiquement inclinés face à ce qui se fait de mieux assurément en D2. Sur les plans athlétiques, techniques et tactiques, la réserve boulazacoise a confirmé son statut de grand favori pour l'accession en D1.

Les locaux ont d'entrée exercé un gros pressing. Malgré tout, la défense tenait, sans s'affoler, bien le choc, et hormis sur une frappe du remuant Benoit Torrent, détournée du bout des doigts par Florian Mérillou, ce dernier n'était pas inquiété outre-mesure. Hélas, sur un renversement de jeu, ce même Benoit Torrent déclenchait en pleine course un tir croisé qui finissait dans le petit filet (1-0,18'). Les limeuillois ont bien tenté de répondre par le jeu, mais si la défense parvenait à sortir proprement les ballons, à l'image d'un Aurélien Krebs impérial (photo), c'est ensuite que cela se compliquait. Inexistants offensivement, les partenaires de Benoit Alix ne se sont pas créés la moindre opportunité, malgré une possession de balle qui s'était équilibrée au fil des minutes.

A la pause, les changements qui s'imposaient, apportés par Francis Alix, n'ont pas eu le temps de porter leurs fruits. Boulazac doublait la mise, avec au départ un raid de l'inévitable Benoit Torrent, peu inquiété dans sa course, pour une offrande à son partenaire (2-0,51'). Les choses se compliquaient dès lors sérieusement face à une formation aussi solide que talentueuse. Si le break était réalisé, il faut reconnaitre que les rentrées aux avant-postes de Jérémy Orhon et Quentin Boussiquet ont assurément apporté un plus. Ainsi, suite à un beau travail du premier nommé, le second à bout portant, se heurtait à une sortie autoritaire de Florian Collinet. Peu après, c'est Thomas Fouillet bien lancé dans la surface, qui voyait sa frappe contrée par un tacle parfait de l'imposant Paul Reynet. Le score n'évoluait plus dans une seconde période que Boulazac a semblé gérer à sa main, sans prendre de risques inutiles.

C'est avec des sentiments mitigés que Francis Alix est revenu sur la prestation de son équipe, tout en se montrant dithyrambique sur celle de son adversaire:" Déjà il faut saluer la performance de Boulazac. Nous avons été chahutés comme jamais dans l'impact athlétique. De plus, nous avons eu beaucoup de déchets dans notre jeu et multiplié les mauvais choix. Il faut bien le reconnaitre aussi, nous avons affiché de grosses lacunes offensives et nos limites dans ce domaine, y compris dans l'animation, face à une défense adverse de grande qualité. Au chapitre des satisfactions, je citerais la défense qui s'est montrée très solide face à un tel adversaire, et les rentrées des deux joueurs offensifs dont les qualités techniques dans la conservation et l'utilisation du ballon ont apporté un plus, à l'image de Quentin Boussiquet. Sinon, il ne faut pas se chercher d'excuses, nous sommes tombés sur plus fort que nous. Il nous faut surtout éviter les faux-pas à la maison, là où nous affichons une forme d'enthousiasme que nous n'arrivons pas à reproduire à l'extérieur. L'adversaire nous aura en tout cas permis de mesurer le chemin  qui nous reste à parcourir pour se hisser à son niveau. Cela ne passera inévitablement que par le travail."

FC.Sarlat 3 - Limeuil 2: 2-6

Le score laisse à penser que la victoire à été acquise avec une certaine facilité. Une impression vite balayée par le coach Régis Lagarde: "Nous sommes tombés sur sur une très belle équipe de Sarlat, très très jeune, qui nous a mis en difficulté et le score de 2-2 à la mi-temps ressemblait à un moindre mal. Je dois avouer que j'ai poussé une grosse soufflante durant la pause, car certains comportements dans l'attitude, la suffisance notamment, déjà palpable face à Belvès, m'avaient fortement déplu. j'ai demandé également à ce que nous retrouvions une rigueur défensive, car si nous marquons beaucoup de buts, nous on en encaissant aussi beaucoup trop. Il a aussi fallu faire comprendre que le titre de Champion de D4 Promotion était à oublier et que la D4 Elite serait d'un tout autre niveau. Le message est à l'évidence bien passé. Nous avons remis, je pense, l'église au centre du village".

Buts: Bruno Hervé et José Muge, 2. Ludovic Bonnet et Morgan Villemur, 1

A signaler qu'en l'absence d'arbitre local, c'est Elie Desplat, coach de notre équipe 3, qui a officié au pied levé avec une mention très bien.

U17 - Hautefort : 7-2

En retrouvant le goût de la victoire, les limeuillois ont assuré l'essentiel. C'est tout ce qu'il y aura à retenir d'une rencontre face à un adversaire limité, mais animé de courage et exemplaire dans l'état d'esprit.

En prenant rapidement un double avantage, fruit de la percussion de Ryan Lagarde, les garçons de Stéphane Meyssonnier s'étaient posés sur de bons rails. Par la suite, sur deux percées Témoé Meyssonnier avait alourdi la note, une note portée à 5-0 à la pause. Après un pénalty joliment détourné par Dylan Oliviero, Ethan Lassalle avait profité d'un second pénalty pour ouvrir son compteur but.

Lors d'une seconde période il faut bien l'avouer, peu emballante, les visiteurs se sont enhardis, ont touché la barre puis le poteau avant d'inscrire un premier but. Et si Témoé Meyssonnier redonnait peu après une avance confortable à son équipe, réussissant pour l'occasion un hat-trick, les limeuillois ne sont jamais parvenus à donner du rythme à la rencontre. En tombant systématiquement dans le piège du hors-jeu, David Brugère sur la touche, risquant à tout moment une crampe au bras, les partenaires d'Alexis Bizet ont redonné confiance à l'équipe visiteuse, laquelle inscrivait d'ailleurs un second but. C'est en écartant sur les côtés, là où résidait le point faible visiteur, que Xan Dubos est parvenu à porter l'estocade final (7-2). La seconde mi-temps seule, s'est donc terminée sur le score de 2-2, récompensant ainsi la belle résistance visiteuse.

Notre équipe U17 est convalescente, c'est une évidence. L'occasion lui sera donnée, il faut y croire, de se rassurer un peu plus à la faveur de la réception de Marsaneix ce samedi.

QUALIFICATION EN COUPES POUR LES TROIS EQUIPES SENIORS

Limeuil - La Bachellerie : 3-0 (Fg - Fp)

En Coupe de Dordogne, qualification sans souci des Seniors A, faute de combattants.

Limeuil 2 - Camp./Daglan 2 : 5-2

Pour le compte de la Coupe du District, les réservistes de Régis Lagarde ont remporté une victoire logique, livrant par la même occasion une prestation solide, sans jamais se désunir, à l'inverse de la semaine précédente. D'entrée, Ludovic Bonnet trouvait la faille (1-0,4'), mais malgré quelques belles opportunités, les limeuillois ne parvenaient pas à doubler la mise. Les visiteurs profitaient alors d'un leger errement défensif pour égaliser par Théo Conchou (1-1,20'). Sans s'affoler, les partenaires de Bruno Hervé reprenaient les rennes du match et, bien lancés en profondeur, Clément Foulard puis Ludovic Bonnet portaient le score à 3-1(30' 40').

Lors d'une seconde période globalement maitrisée, et après la sortie du gardien visiteur Gabin Fongauffier sur blessure, Ludovic Bonnet ne laissaient aucune chance à deux reprises à son remplaçant Jean-Marc Combescot ( 5-1, 60' 66'). L'insatiable goléador limeuillois signait par la même occasion un quadruplé, portant à 12 son nombre de buts inscrits en 5 matchs ! En toute fin de rencontre, l'adversaire adoucissait la note à la faveur d'un pénalty (5-2,90'), sans jamais avoir pu remettre en cause la légitimité du succès limeuillois.

L'équipe : Robert Delpech - Romain Lejeune, Mickael Baudouin, Théo Lemboub, Fabien Letellier - Clément Foulard, Florent Letellier, Bruno Hervé (cap.)- José Muge, Ludovic Bonnet, Quentin Servolle - Alexandre Lejeune, Sacha Snioseck

 

Condat 3 - Limeuil 3 : 2-3

Belle performance à l'extérieur des limeuillois, lesquels se qualifient pour le prochain tour du Challenge Seripub 24.

Dans un premier temps, les choses ont pourtant semblé mal engagées. C'est le constat que dressait Elie Desplat :" Nous avons éprouvé beaucoup de difficulté à rentrer dans le match. Dans l'attitude, y compris le respect des consignes, nous n'y étions pas. Le score de 2-0 à la mi-temps, n'en était que la sanction logique. Durant la pause, j'ai quand même sérieusement élevé la voix et en changeant de dispositif aussi, nous avons rendu une copie plus propre et solide. Joao Alvès a inscrit deux buts, dont un sur pénalty et à dix minutes du terme, sur un bon mouvement, Manu Legrand a servi Laurent Marty dont le centre a trouvé Iliaz Fera pour le but victorieux. Moralement, la victoire nous fait du bien, d'autant que confrontés à de nombreuses absences, nous avons malgré tout pu aligner une équipe qui tenait la route."

L"équipe: Maxime Roux - Sami Lahbich, Benoit Degrâce, Matthieu Krotlinski (cap.), Eric Pedro Rezende - Fabrice Lemboub, Manu Legrand, Rémi Leroy - Joao Alvès, Iliaz Fera, Elie Desplat - Laurent Marty, Cédric André, Nicolas Fagette

CHEZ NOS JEUNES

COC.Chamiers - U17 : 7-1

Second gros revers consécutif pour la troupe de Stéphane Meyssonnier, coach d'ailleurs dans l'incompréhension totale :" Je pense qu'il s'agit d'abord d'un problème mental. J'élimine le problème physique car nous nous sommes bien préparés. Pour le reste, nous manquons de tout, de combativité, de solidarité, notre jeu se délite au premier grain de sable. On en a encore apporté la preuve après un début de match correct qui nous a permis d'égaliser, nous nous sommes effondrés suite au second but local. Nous sommes tombés sur une belle équipe, mais l'écart ne reflète pas notre vraie valeur, aujourd'hui je ne reconnais pas mon équipe."

U15 - Marsaneix : 2-1

Quoique privée de plusieurs éléments majeurs, l'équipe de Mickael Mouche et de Matthieu Krotlinski a poursuivi sur sa lancée, lui permettant de rester invaincue depuis le début de la saison. Face à une belliqueuse formation visiteuse, les jeunes limeuillois se sont appuyés sur les vertus qui font leur force, au premier rang desquelles la solidarité. La défense a livré une grosse bataille dont elle est sortie vainqueur et le réalisme offensif a fait le reste. Mathys Rouget a converti en buts deux des rares occasions de son équipe, pour le plus grand bonheur de Mickael Mouche, dont c'était le dernier match, pour raisons professionnelles, à la tête de l'équipe.

L'équipe: Reda Bakkar - Martin Autefort, Jay Lenz, Virgile Krotlinski, Dimitri Dybich (cap.) - Mathis Lagarde, Tristan Proust, Nao Mathon-Lemoine - Yohan Geoffroy, Mathys Rouget, Mathéo Beyly, Antonin Marchat

U13

Résultats Festival de Coupe :

U13 - Camp./Daglan : 3-2

U13 - Bergerac 2 : 0-2

U13 - Bergerac 3 : 1-3

U11

Résultats Phases de Brassage:

U11A - Pays Beaumontois : 2-0

U11B - Meyrals : 1-1

U11B - Sarlat B : 0-2

 

 

      UNE TRES SEDUISANTE VICTOIRE DES SENIORS A (6/10/2019)

Limeuil - Annesse et Beaulieu : 6-3

Spectacle, efficacité et rigueur ont été les moteurs de la séduisante victoire limeuilloise.

D'entrée, un centre de Romain Normand était relâché par le gardien dans les pieds d'Ashton Jones, qui n'en demandait pas tant (1-0,1') ! Une entrée en matière idéale dans une opposition entre deux styles de jeu différents, basé sur la vitesse côté limeuillois et sur l'impact athlétique côté visiteur qui débouchait sur une rencontre animée. Sur corner, un ballon dévié trompait Romain Normand, lequel ne pouvait que le détourner dans ses propres filets (1-1,17'). Peu après, Thomas Fouillet s'échappait mais se heurtait au gardien Vincent Boisseaud qui, blessé dans le choc, devait abandonner ses coéquipiers. Il était remplacé par Loan Rongiéras, lequel se mettait rapidement en évidence sur une nouvelle tentative de Thomas Fouillet.

Après la reprise, les partenaires de Benoit Alix (photo) ont pris l'ascendant dans le jeu  face à un adversaire baissant de pied physiquement et la sanction tombait rapidement. Au départ de l'action, Aurélien Krebs lançait Aubin Jacquet qui résistait à deux charges pour servir en retrait Tristan Richard (2-1,55'). A peine le temps de savourer que les virevoltants attaquants locaux remettaient le couvert et, sur un superbe mouvement collectif, Sam Richard trouvait Thomas Fouillet dont le centre était imparablement repris par Jérémy Orhon (3-1, 59'). Le break s'avérait hélas de courte durée, Arhur Monterlos devançant la sortie de Florian Mérillou (3-2,63'). Une réduction du score qui ne douchait aucunement les ardeurs locales et, mis sur orbite par Tristan Richard, Thomas Fouillet concluait en beauté (4-2, 70'). Thomas Fouillet qui s'offrait même dans la foulée un doublé, après un beau travail de Jérémy Orhon (5-2, 75'). Asphyxiés, les hommes de Jean-Christophe Dufourd ne parvenaient plus à endiguer les vagues locales, commettant même l'irréparable sur Jérémy Orhon. Le pénalty, transformé par Aurélien Krebs (6-2, 80'), commençait à tourner à la démonstration, d'autant que l'appétit limeuillois restait aiguisé, à l'image de Jérémy Orhon dont la reprise était dévié sur sa transversale par le gardien. C'est pourtant l'adversaire qui adouçissait finalement la note, à la faveur d'un pénalty obtenu et transformé par le remuant Fabrice Dufresne (6-3, 90'+1).

C'est un Francis Alix,visiblement ravi, qui est revenu sur la prestation de son équipe :" Je crois que l'on sera d'accord pour ne pas tresser de louanges à l'éducateur adverse, bien mauvais perdant. Sinon je voudrais mettre l'accent sur notre seconde période, vraiment très aboutie. Nous sommes parvenus à valoriser les efforts fournis à l'entrainement dans notre thème de travail de la semaine, à savoir la finition. Thomas Fouillet en a été le parfait exemple. Nous avons démontré une vraie force collective offensivement. Pour finir, c'est paradoxal parce que nous avons concédé trois buts sans avoir véritablement été mis en danger, je voudrais saluer l'application dont a fait preuve la défense, notamment Gaetan Fromentière au marquage du meilleur joueur adverse."

Limeuil 2 - Belvès: 4-5

Incompréhensible, beaucoup doivent encore se demander comment il est possible de perdre un tel match, alors que le score étaitde 4-1 en faveur des limeuillois à la 70è minute !

Jusque là, les limeuillois avaient plutôt bien manoeuvré, se montrant particulièrement efficaces face à une bonne opposition. Ils ont ainsi mené 2-0 suite à un joli lob de Bruno Hervé  et une réalisation de l'inévitable Ludovic Bonnet. Si avant la pause, les belvésois étaient parvenus à réduire le score, les hommes de Régis Lagarde prenaient le large à la reprise par Théo Lemboub d'abord, à la réception d'un corner, puis par Bruno Hervé sur un but plein de sang-froid. Match en main, les limeuillois se sont perdus collectivement, devenant inexistants au duel et affichant peut-être aussi un peu de suffisance. Ils ont ainsi donné le fouet pour se faire battre face à un adversaire qui n'en demandait pas tant. Les belvésois revenaient dans la partie à la faveur de deux coups-francs tirés du bord de la touche, trop facilement convertis en buts (4-3, 71', 78'). De plus en plus euphorique, Belvès égalisait suite à un but fruit d'un hors-jeu flagrant non signalé (85') et emportait la mise en fin de match sur une frappe anodine décochée sans opposition (4-5, 88'). Fermez le ban.

Vergt 2 - Limeuil 3: 2-1

Ce sont des limeuillois particulièrement remontés qui s'en sont revenus de Vergt. En cause, la forte sensation de n'avoir pu défendre loyalement leurs chances.

Après l'ouverture du score de Mickael Mouche, les jeunes vernois avaient logiquement égalisé, mais avec leurs moyens, les limeuillois tenaient bien le choc. Ils auraient même dû bénéficier d'un pénalty indiscutable pour une grosse faute sur Quentin Servolle, l'arbitre local en décidait autrement, mais n'oubliait pas d'en accorder un des plus généreux pour son club, déclenchant au final un énorme sentiment d'injustice.

CHEZ NOS JEUNES

U17 - Champcevinel : 0-7

Le score est sans appel. Nos garçons ont été balayés comme un fétu de paille par un adversaire de grande qualité. Complète dans toutes ses lignes, tant sur un plan individuel que collectif, la formation de Damien Bridier a mis un coup de massue sur la tête des jeunes limeuillois, lesquels restaient pourtant sur plusieurs sorties encourageantes. Après un tel affront, il faudra rapidement se relever et pour y parvenir, c'est un gros travail psychologique qui attend Stéphane Meyssonnier.

Condat - U15 : 2-3

Belle victoire sur le terrain du leader, mais pas néanmoins au second plan au regard des évènements.

Malgré une grosse première mi-temps sur le plan collectif, les jeunes limeuillois qui s'étaient procurés plusieurs belles occasions, se retrouvaient menés 2-1. Deux buts inscrits par l'excellent Théophane Budel.

Lors du second acte, ce même joueur passait près du hat-trick, mais la barre venait au secours de Virgile Krotlinski. C'est à l'inverse les garçons de Mike Mouche qui, en faisant preuve de caractère, parvenaient à recoller au score. Déjà auteur du premier but, Mathys Rouget trouvait le poteau, l'action se poursuivait et se terminait par un centre de Nao Mathon-Lemoine repris par le même Mathys. En fin de match, le manque de fraicheur s'est fait sentir, mais nos garçons n'ont rien lâché pour parvenir à s'imposer. Lancé en profondeur, Pierre Giffard Mouche lobait le gardien sorti à sa rencontre les deux pieds en avant à hauteur du visage. Une véritable agression commentée avec un rare aplomb par l'arbitre local, père du-dit gardien (" C'est pas méchant, c'est dans le jeu") !

Les dirigeants limeuillois présents alertaient aussitôt les secours, rapidement présents sur les lieux pour emmener Pierre, en état de choc, aux urgences de l'Hôpital.

Joint vers 22H, Mike Mouche recouvrait à peine ses esprits :" On rentre juste des urgences, bilan trois points de suture et un oeuf de pigeon au visage, ainsi que des ecchymoses au cou, le tout du à des traces de crampons. Compte tenu de la violence du choc, digne de Schumacher en Coupe du Monde, ça aurait pu être plus grave encore. C'est inadmissible et irresponsable. Pierre, comme ses camarades, est très choqué, même traumatisé."

Camp./Daglan - U13 : 6-6

( voir par ailleurs)

U11

U11A - Pays de Fénelon : 1-0

U11A - Camp./Daglan : 1-2

U11B - Sarlat B : 0-1

U11B - Meyrals A : 1-1

(voir par ailleurs)

     UN PREMIER REVERS ESPERE BENEFIQUE (29/09/2019)

Villenave Portugais (D1 Gironde) - Limeuil: 3-1

L'élimination en Coupe Nouvelle-Aquitaine n'a évidemment pas été accueillie avec le sourire. Après un premier mois de compétition séduisant, ce revers servira au moins à tenter de corriger les erreurs qui ont précipité à la perte du match.

Laurent Marty, adjoint de Francis Alix, abondait dans ce sens :" Nous sommes tombés sur une grosse équipe, homogène, athlétique et bien en place. Après un début de match relativement équilibré, deux erreurs individuelles payées cash ont plombé notre prestation. Sans véritable danger, se retrouver menés 2-0 c'est dur à encaisser. D'autant plus qu'un troisième but inscrit juste avant la pause d'une belle volée est venu s'ajouter à notre désarroi.

A la pause, il y a eu une prise de conscience collective et notre seconde période a été bien plus intéressante. Une saine réaction aux problèmes posés par l'adversaire en termes d'engagement (3 cartons jaunes, 0 pour Limeuil) et d'intensité, a permis de revenir dans la partie. Nous sommes ainsi parvenus à remporter des duels et à nous procurer des occasions. Une belle frappe de Thomas Fouillet était par exemple claquée sous sa barre par le gardien. En fin de match, précieux aux avant-postes, tant par son jeu de tête que dans l'engagement, Romain Normand a été à l'origine de la réduction du score. C'est Sam Richard qui a sauvé l'honneur au terme d'un second acte plus consistant de notre part.

Même si le mal était fait, on pourra toujours se consoler en se disant que nous avons remporté la seconde manche !"

Il faudra maintenant vite se remobiliser, afin de préparer au mieux la réception importante dimanche d'Annesse et Beaulieu.

Condat 3 - Equipe 2 : 1-6

Facile qualification en Coupe du District pour nos réservistes en déplacement à Condat.

" C'était bien mieux que la semaine dernière" analysait après coup Régis Lagarde. " Plusieurs absences avaient entrainé des changements qui m'ont conforté dans l'idée que le groupe s'est étoffé. Aujourd'hui, Ludovic Bonnet, Morgan Villemur, Mickael Baudouin, Valentin Desveaux, sont de réelles satisfactions. Nous avons inscrit 14 buts en 3 matchs, c'est bien. Maintenant il faudra voir face à une forte opposition, se profile dimanche en lever de rideau un vrai test contre Belvès, candidat déclaré à l'accession en fin de saison."

Buts: Ludovic Bonnet 4, José Muge 2

LES RESULTATS CHEZ NOS JEUNES (28/09/2019)

U17 - Ent.Vergers (D1 Corrèze) : 3-3 ( 2-4 aux tirs au but)

En coupe Nouvelle-Aquitaine, élimination malheureuse aux tirs au but face à une belle opposition, aussi technique qu'athlétique.

D'entrée, Dragan Girodeau ouvrait le score d'un superbe coup-franc. Une entrée en matière idéale, mais après une période de flottement, les visiteurs, emmenés par une armada offensive de qualité, égalisaient par Noam Froidefond (1-1, 17'). Après quelques situations chaudes sur le but d'Axel Monmarty, ce même joueur doublait la mise (32'), imité dans la foulée par Moussa Barry (1-3, 37'). Fort heureusement, solides mentalement, les garçons de Stéphane Meyssonnier ne baissaient pas la tête et Ryan Lagarde parvenait à joliment réduire le score avant la pause (2-3, 41'). La première périosde se terminait même très mal pour les corréziens qui perdaitent Bastien Jarry, sanctionné d'un carton rouge direct pour un tacle dangereux (45').

Sentant un retour possible, les limeuillois ont animé une seconde période équilibrée et d'un très bon niveau. Ils étaient récompensés de leur investissement par une égalisation signée Dragan Girodeau (3-3,72'). Plus rien n'allait changer dans une fin de match marquée par l'expulsion de Gillian Hallais suite à deux cartons jaunes.

 La loterie des tirs au but allait malheureusement se révéler fatale pour des limeuillois qui auront néanmoins affiché un visage séduisant et prometteur.

U15 -Bergerac Stella : 6-0

Belle qualification en Coupe de Dordogne pour le groupe de Mike Mouche et de Matthieu Krotlinski.

Après dix premières minutes compliquées, l'ouverture du score a libéré les limeuillois, dans le même tempàs où elle plombait le moral des adversaires. Sur un plan collectif, l'équipe a montré un beau visage face à une formation visiteuse baissant inexorablement la tête. De bon augure pour la suite de la saison.

Buts : Mathis Lagarde, Dimitri Dybich, Mathys Rouget, Pierre Giffard Mouche, Mathéo Beylie, Reda Bakkar.

U13 La Ménaurie : 4-5

Seconde défaite en Poule de Brassage pour nos U13, lesquels se sont montrés trop tendres face à une équipe nullement supérieure, mais au football bien plus engagé. Revers d'autant plus malheureux que nos jeunes n'ont jamais été menés au score de toute la rencontre, ne concédant la défaite que dans les derniers instants du match sur une absence de replacement défensif.

Beaucoup de choses à voir et à revoir donc pour un groupe formé en grande majorité de 1ère Année qui vont devoir rapidement assimilé les exigences imposées par le changement de catégorie. En U13, la compétition prend le pas sur la formation, même si celle-ci reste de mise.

Buts: Alexis Montfort 2, Enzo Bourgain Blay 2

L'équipe U13 (ci-dessous): Louay Chafik - Antonin Marchat, Miguel Lefebvre, Baptiste Mourigal - Enzo Bourgain Blay, Alexis Montfort, Rafael Goudal - Mael Beau, Matis Darnet, Abderramane Chouikh, Gaetan Duvaleix, Felix Gambs.

U11

FC.Sarlat - U11A : 2-2

Monpazier - U11A : 0-2

( Buts de Diego Blancho 2, Tyron Bonnet et Tiago Anquetil)

Montignac B - U11B : 0-2

Les Eyzies - U11B : 0-1

( Buts de Lucas Lasserotte-Mary, 3)

" LE GENRE DE MATCH QUI FAIT GRANDIR " (21 ET 22/09/2019)

Rouffignac Plazac 2 - Limeuil : 0-0

Si avant coup, sur leur lancée, une victoire des limeuillois était peut-être espérée, à l'arrivée il n'en a rien été. La faute à une très solide opposition, avec un vrai plan de jeu.

Les partenaires de Benoit Alix sont pourtant bien entrés dans le match, ils se procuraient d'ailleurs une énorme occasion par l'intermédiaire de Thomas Fouillet, qui perdait son face-à-face avec Kevin Leriche. Peut-être un tournant dans le match, car peu à peu l'équipe locale, composée de bonnes individualités, notamment dans sa colonne vertébrale, a beaucoup gêné par un pressing incessant, les transmissions visiteuses. En lançant dès récupération leurs deux véloces ailiers, ils ont fait planer une menace constante sur une arrière-garde visiteuse, heureusement bien présente, et un Florian Mérillou (photo), impeccable dans ses prises de balle.

La seconde période est apparue sans doute plus équilibrée. Par des changements de joueurs, et de postes pour d'autres, Francis Alix a tenté de résoudre les problèmes posés par l'adversaire, sans réussite au final. Durant un temps additionnel de folie, le sort du match aurait pu tout aussi bien sourire à l'une ou l'autre équipe. Sur une trop faible remise en retrait, Sam Richard devançait la sortie du gardien mais voyait sa tentative repoussée à même la ligne par le retour d'un défenseur ! Dans la continuité, sur un long dégagement, c'est un attaquant local qui s'en allait défier Florian Mérillou, mais gêné par un retour express d'Aurélien Krebs, il ne pouvait armer parfaitement sa frappe !

Francis Alix, à à qui nous avons demandé après coup s'il n'était pas trop déçu de la prestation de son équipe, s'est exprimé: " Non, déçu n'est pas le mot. Nous sommes tombés sur une équipe solide, avec des intentions et qui a su imposer son jeu. C'est sans doute ce qui peut expliquer le déchet technique de notre milieu de terrain et la discrétion de notre attaque. A mon avis, Rouffignac est supérieur à Thenon, plus solide et plus discipliné. Je considère donc que c'est un bon point de pris, dans une rencontre qu'on aurait tout aussi bien pu perdre. Je reste positif en sachant que c'est aussi ce genre de matchs qui font grandir."

Le Bugue - Limeuil 2 : 0-2

Il est bien difficile de tirer quelques enseignements à la sortie de ce type de match.

Sur un terrain où chaque contrôle ou conduite de balle relevaient de l'exploit, il était quasiment impossible d'espérer posé le jeu. Conséquence, le hourra-football et l'engagement buguois ont beaucoup gêné des limeuillois, loin des notions d'un derby. Il en est résulté une première période qui s'est résumée à une stérile domination visiteuse, l'occasion la plus nette revenant même au Bugue à la suite d'une superbe frappe de Nassim Chouikh qui fracassait la transversale.

Au retour des vestiaires, l'investissement limeuillois est monté d'un cran. La délivrance est arrivée d'un ballon relâché par Nicolas Lefebvre, aussitôt exploité par Ludovic Bonnet, plus prompt que le gardien pour servir José Muge face au but (0-1,60'). Les buguois accusaient le coup et peu après, sur un centre de Morgan Villemur, Matthieu Blancho ne pouvait que détourner le ballon dans ses propres filets (0-2, 65'). Le break réalisé, les joueurs de Régis Lagarde n'ont pas pris de risques inconsidérés, en s'appliquant à tenir le résultat face à une équipe locale qui, il faut l'avouer, n'a jamais baissé les bras.

On ne retiendra donc que la victoire, importante dans la course à la D4 Elite, priorité des priorités.

Limeuil 3 - Cours de Pile 2: 1-1

C'est un discours, mélange de satisfaction et de frustration côté limeuillois, qui a prévalu à l'issue d'une rencontre agréable.

Au terme d'une première période maitrisée, les limeuillois menaient 1-0, suite à une réalisation d'Iliaz Fera après une belle action collective. Seulement 1-0 serait-on tenté d'ajouter, car après la pause, les partenaires de Mike Mouche ont payé cher leur manque de réalisme offensif. A l'image de leur premier match, l'équipe a peu à peu baissé de pied physiquement pour finalement se voir rejoindre au score.

Elie Desplat a déploré le scénario, tout en mettant l'accent sur la qualité de jeu proposé par son équipe et intéressant pour la suite.

Foothislecole - U17: 2-1

La défaite est difficile à encaisser car elle est le résultat d'un faisceau d'évènements contraires.

Parti après ses joueurs, pour des raisons familiales, Stéphane Meyssonnier n'a pu constater que l'absence de ceux-ci à son arrivée à Chalais. Les accompagnants ayant été piègé par leurs GPS qui les ont aiguillé vers Chalais, en Charente ! Résultat, ils sont arrivés à destination à l'heure du coup d'envoi. Sans aucune préparation, ni consignes et déjà privés de leur gardien, les limeuillois ont semblé perdu lors d'une première période atteinte sur le score de 2-0.

Durant la pause, Stéphane Meyssonnier s'est évertué à remonter le moral en berne de ses garçons. Bien plus consistants, ceux-ci ont dominé la seconde période et réduit le score par Témoé Meyssonnier. Les jeunes limeuillois égalisaient même logiquement, mais le but était inexplicablement refusé pour une faute préalable.

Ce que ne pouvait que regretter Stephane Meyssonnier:" Dans des conditions de jeu déplorables, le nul aurait été largement mérité, mais tous les éléments se sont ligués contre nous."

U13 et U11:

Voir par ailleurs.

 

 

 

 

            UNE PARTITION EN FORME DE RECITAL ( 15/09/2019)

Limeuil (D2) - Esp. St Robert (D1) : 9-2

L'ampleur du score témoigne plus que de longs discours de l'emprise totale des limeuillois sur la rencontre.

Excepté les dix premières minutes durant lesquels les visiteurs ont mis à profit l'apathie locale, St Robert n'a pas existé. Il a quand même alors fallu que Manu Huard sorte le grand jeu à deux reprises pour éviter une grosse déconvenue. Par la suite, c'est une pétillante formation limeuilloise qui a mis au supplice une défense dépassée à tout coup.

Lors du second acte, la chaleur aidant et un tableau d'affichage éloquent ont peut-être pesé sur des débats un tantinet moins enlevés.

Deux faits de jeu sont à signaler durant cette période, d'abord la blessure dont a été victime le visiteur Florian Bennedum, évacué sur civière et transporté à l'hôpital par les pompiers.* L'autre concerne l'expulsion, suite à deux cartons blancs pris coup sur coup, de son partenaire Nicolas Chausse (75').

Tout sourire à l'issue de la rencontre, on le saurait à moins, Francis Alix est revenu sur la prestation de son équipe: " J'ai un groupe à l'écoute et j'en suis d'autant plus heureux qu'aujourd'hui nous avons inscrit je crois deux buts, en reproduisant des schémas travaillés à l'entrainement, avec des séances de conservation et des renversements de jeu."

L'équipe: Manu Huard - Gaetan Fromentière, Aurélien Delfaud, Théo Lemboub, Aurélien Krebs - Benoit Alix (cap.), Aubin Jacquet, Ashton Jones - Sam Richard, Quentin Boussiquet, Jérémy Orhon - Thomas Fouillet, Romain Normand, Laurent Marty

Les buts :

- 1-0 (11') : Récupération de Quentin Boussiquet suivi d'un service pour Jérémy Orhon, dont le centre est repris à bout portant par Benoit Alix.

- 2-0 (14') : Copie conforme de l'ouverture du score avec un débordement et un centre de Quentin Boussiquet, repris de plein fouet par Sam Richard.

- 3-0 (17') : Pénalty transformé par Aurélien Krebs, consécutif à une faute sur Jérémy Orhon.

- 4-0 (25') : Déboulé côté droit de Romain Normand qui prolonge pour Thomas Fouillet, dont le centre trouve Sam Richard, seul face au but.

- 5-0 ( 32') : Suite à un renversement de jeu initié par Quentin Boussiquet, d'une aile de pigeon, Jérémy Orhon mystifie son adversaire pour venir ajuster Lucas Laffargue d'une frappe croisée.

- 5-1 ( 45') : Un instant de relâchement permet à Thomas Pomp de réduire le score, avec un Aurélien Delfaud bien malheureux sur ce coup-là.

- 6-1 (56') : Servi plein axe par Ashton Jones, Romain Normand ne laisse aucune chance au gardien.

- 7-1 (65') : Sur un renvoi approximatif de la défense, Benoit Alix déclenche une superbe demi-volée victorieuse (photo).

- 8-1 (76') : Récital dans la surface de Jérémy Orhon (photo) pour l'aggravation du score.

- 9-1 ( 85') : Mis sur orbite par Gaetan Fromentière, Romain Normand vient punir une énième fois un Lucas Laffargue, livré à lui-même.

- 9-2 (90') : Mortifiés mais jamais résignés, à l'image de leur capitaine Kevin Dubois, les visiteurs adoucissent un peu la note en deux temps par Kevin Vallon.

* Le F.C.Limeuil présente ses voeux de prompt rétablissement à Florian Bennadum, dont la blessure au genou semble sérieuse.

 

BELLE PREMIERE SORTIE DE NOS U15 (14/09/2019)

Bassimilhacois - U15 : 1-3

Pour sa première sortie en Poule de Brassage, notre équipe U15 s'est logiquement imposée. A l'extérieur qui plus est, avec un groupe composé de 9 première année, lesquels découvraient les grands terrains. Un cap pas toujours facile à franchir et dont nos garçons se sont finalement bien sortis.

Mike Mouche, visiblement très satisfait, est revenu sur la prestation de son groupe: " C'est une très bonne entrée en matière. Dans l'état d'esprit, on était super avec sérieux, respect des consignes et dans le jeu aussi, on a vu de bonnes choses. L'adversaire nous était sans doute inférieur, cela n'a pas empêché que le match ne dégénère un moment par la faute de parents au comportement pas toujours responsable au bord du terrain. Le petit noyau des 2è Années a super bien encadré la nouvelle génération, c'est vraiment encourageant pour la suite."

L'équipe: Maurin Besse - Martin Hautefort, Nao Mathon-Lemoine, Virgile Krotlinski, Julien Dauher - Dimitri Dybich, Tristan Proust, Mathys Rouget, Mathis Lagarde (cap.) - Pierre Giffard-Mouche, Yohan Geoffroy - Mathéo Beyly, Baptiste Mourigal

Les buts :

- 0-1 : Pierre Giffard-Mouche profite d'un cafouillage pour ouvrir le score.

- 0-2 : Bien lancé en profondeur, Pierre double la mise avant la pause

- 0-3 : Dimitri Dybich s'arrache et centre au second poteau pour une reprise de Yohan Geoffroy (photo)

- Les limeuillois bénéficient d'un pénalty tiré par Mathys Rouget, sur lequel l'excellente gardienne Solène Collier réalise une superbe parade.

- 1-3 : En toute fin de match, l'équipe locale parvient à sauver l'honneur.

UNE PREMIERE EN FORME DE MATCH-REFERENCE (8/09/2019)

Limeuil - Thenon Limeyrat 2 : 3-2

Pour leur première sortie en Championnat, face à une formation visiteuse annoncée aussi redoutable qu'ambitieuse, les limeuillois ont rendu une bien jolie copie.

Volontaires, ils prenaient d'entrée le jeu à leur compte et se créaient rapidement une belle opportunité sur un coup-franc accordé à l'extrême limite de la surface. Peu après, victime d'une entorse de la cheville, Guillaume Debord devait quitter ses partenaires, ce qui n'altérait pas heureusement leur enthousiasme. Sur leur lancée, ces derniers obtenaient d'ailleurs un pénalty pour une faute de main que transformait sans trembler Aurélien Krebs (Photo, 1-0, 21'). Dans la continuité de leur épatant début de rencontre, les limeuillois se procuraient encore deux grosses occasions de faire le break, dont une énorme après un superbe mouvement et une percée de Tristan Richard qui servait idéalement Thomas Fouillet seul aux six mètres. On se demande encore comment ce ballon n'aie pas pu franchir la ligne, un joueur visiteur se jetant à la despérado pour l'en empêcher ! Peu en verve jusque-là, l'équipe adverse bénéficiait à son tour d'un pénalty, identique à celui accordé précédemment et transformé par Imboua Bogui (1-1, 38').

La seconde période reprenait sur un rythme aussi élevé et les hommes de Sébastien Alosse prenaient l'avantage, bénéficiant au passage d'une faute de main de Florian Mérillou (1-2,52'). Un coup du sort qui aurait pu abattre les limeuillois, lesquels répondaient de la meilleure des manières en repartant aussitôt à l'abordage des buts adverses. Ils en étaient récompensés dans la foulée lorsqu'un centre d'Aubin Jacquet était repris par Thomas Fouillet, d'une tête qui lobait Mesut Boz (2-2, 54'). Mieux encore, parfaitement servi dans sa course par Jérémy Orhon, Ashton Jones résistait à deux charges pour donner l'avantage à ses couleurs (3-2, 56') ! Dans une rencontre devenant de plus en plus âpre et hâchée, les visiteurs ont poussé pour égaliser mais se sont heurtés à un véritable mur. Admirables d'abnégation, les limeuillois ne se ménageaient finalement qu'une seule grosse frayeur, suite à un sauvetage sur la ligne d'Aurélien Delfaud.

Au terme de la rencontre, à la question de savoir si l'on pouvait d'entrée parler de match référence, Francis Alix a confié :" Je le pense. Aujourd'hui, je louerai en premier lieu l'état d'esprit. Toute l'équipe a évolué tel un bloc, n'a rien lâché et ce n'est pas sans raison qu'elle a terminé la rencontre exténuée."

L'équipe: Florian Mérillou - Gaetan Fromentière, Aurélien Delfaud, Louis Hervé, Aurélien Krebs (cap.) - Aubin Jacquet, Tristan Richard, Ashton Jones - Quentin Boussiquet, Guillaume Debord, Jérémy Orhon - Thomas Fouillet, Sam Richard, Laurent Marty

Limeuil 2 - Naussanes/Ste Sabine : 5-2

L'expérience a prouvé que les Poules de Brassage D4 s'apparentaient à de véritables pièges et qu'elles n'autorisaient quasiment aucun faux-pas.

Pour ne pas en connaitre l'amertume, il était important pour les hommes de Régis Lagarde de réussir leurs débuts à domicile. Dominateurs et combinant agréablement, les limeuillois ont longtemps buté, faute de réalisme, sur une pugnace formation visiteuse. A de nombreuses reprises, José Muge, Romain Normand, Bruno Hervé et Quentin Servolle se sont heurtés, soit aux parades d'Alexandre Lacoste, soit ne trouvaient pas le cadre. Comme c'est souvent le cas dans cette situation, sur l'une de leurs rares incursions, Théo Frankoual trouvait l'ouverture (0-1,30'). Peu avant la pause finalement, José Muge profitait d'une erreur du gardien pour égaliser (1-1,40').

Après la reprise, quoique bousculés, les partenaires de Benoit Lhomeau remettaient le couvert et reprenaient l'avantage par le même Théo Frankoual  (1-2,52'). Sorti du banc après la pause, Ludovic Bonnet se muait alors en homme providentiel. En moins de trente minutes, il inscrivait un hat-trick plein de promesses pour un garçon qui effectuait ses premiers pas sous le mailot limeuillois. A 4-2, les visiteurs accusaient le coup et ne pouvaient assister impuissants, au coup de grâce que leur portait Romain Normand sur une percée plein-champ.

L'équipe : Manu Huard - Romain Lejeune, Céleste Jacquet, Sacha Snioseck, Fabien Letellier - Florent Letellier, Manu Legrand, Bruno Hervé (cap.)- Quentin Servolle, José Muge, Romain Normand - Morgan Villemur, Ludovic Bonnet

Côteaux Pécharmant 3 - Limeuil 3 : 1-1

Pour leurs premiers pas dans une Poule très relevée, les hommes d'Elie Desplat sont parvenus à obtenir un méritoire partage des points.

Face à une jeune équipe locale, les coéquipiers de Mike Mouche ont réussi à mieux maitriser la première période, sifflée en leur faveur sur le score de 0-1. Un but de Mike Mouche qui aurait pu se transformer en doublé si la barre n'était pas venue au secours de l'équipe locale.

Au retour des vestiaires, la jeunesse a logiquement pris le dessus. Quelques vieilles jambes associées à d'autres à court de condition, ont permis aux creyssois de dominer les débats. Ceux-ci sont bien parvenus à égaliser mais devaient en rester là. La faute à une équipe jeunes-anciens solidaire dont l'osmose laisse augurer une bonne saison.

 L'équipe: Robert Delpech - Benoit Degrâce, Mickael Baudouin, Eric Pedro Rezende, Matthieu Krotlinski - Frederic Faivre, Willy Serre, Alexandre Lejeune, Iliaz Fera - Maxime Roux, Mike Mouche - Arnaud Régnier, Cédric André, Cyril Pommier

 

 

 

        

LES LIMEUILLOIS ASSURENT L'ESSENTIEL (01/09/2019)

- Le Passage FC. - Limeuil : 0-2

Les limeuillois ont regoûté à la compétition officielle à l'occasion d'un premier tour de Coupe Nouvelle-Aquitaine.

Sur une pelouse très dure, favorisant les faux-rebonds, les limeuillois ont entamé la rencontre animés de bonnes intentions. Benoit Alix, très offensif, se procurait ainsi deux superbes occasions mais se heurtait à un Abdoulaye Sidibé vigilant. L'équipe locale est ensuite parvenue à relever la tête sous l'impulsion de l'excellent Kabamoriah Kaba, dont deux centres étaient bien près d'être transformés en but. A l'approche de la pause, les limeuillois bénéficiaient d'un coup-franc bien placé, tiré par Benoit Alix et sur lequel Nicolas Jensou actionnait une tête victorieuse (0-1, 44').

Dès la reprise, les agenais ont poussé pour revenir dans la partie. Ils affichaient néanmoins trop de carences dans le secteur offensif pour inquiéter sérieusement une défense dans laquelle Aurélien Krebs s'est comporté en véritable patron, dans laquelle aussi Aurélien Delfaud a su prendre la mesure du remuant Kaba, du coup devenu moins influent. Dans leur désir d'égaliser, les joueurs de Fredéric Macron laissaient des espaces et à la suite d'un bon mouvement, Jérémy Orhon déposait le ballon sur la tête du très actif Aubin Jacquet, esseulé au second poteau (0-2,65'). Break réussi, Francis Alix a fait tourner son effectif et Thomas Fouillet aurait alors pu, à l'occasion de deux face-à faces, alourdir la note devant un adversaire résigné.

Francis Alix est revenu après la rencontre sur le comportement de son équipe :     " Globalement il faut le reconnaitre, ce n'est pas notre prestation la plus aboutie.  Dans des conditions difficiles, avec un terrain compliqué et face à une belle équipe, nous avons assuré l'essentiel. Dans le jeu, nous sommes parvenus à mener quelques bons mouvements, dans la conservation et les renversements de jeu notamment. Après un bon début de match dans ce domaine, notre jeu s'est peu à peu délité et nous avons aussi quelque peu souffert de notre déficit de gabarit dans le secteur offensif. En gagnant en sérénité, je suis persuadé que nous progresserons dans la conservation du ballon."

La première équipe de la saison, debouts : Francis Alix (coach), Manu Huard, Nicolas Jensou, Théo Lemboub, Aurélien Delfaud, Aubin Jacquet, Jérémy Orhon, Laurent Marty, Aurélien Krebs - Accroupis : David Jacquet (dirigeant), Benoit Alix (cap.), Quentin Boussiquet, Ashton Jones, Sam Richard, Thomas Fouillet, Gaetan Fromentière.

 

 

 SECOND MATCH DE PREPARATION INTERESSANT (21/08/2019)

Limeuil (D2) - Pays Beaumontois (D1) : 1-3

Face à une solide opposition, les limeuillois ont répondu présent. Au terme d'une première période des plus équilibrées, le score était de 1-1. Logique au demeurant, Pays Beaumontois ayant répondu à l'ouverture du score sur pénalty de Guillaume Debord, consécutif à une faute sur Jérémy Orhon.

Dès la reprise, plus affûtés les visiteurs ont pris l'ascendant physiquement. Celà se transformait rapidement en double avantage et la marque n'évoluait plus jusqu'au coup de sifflet final.

L'entraineur beaumontois, dont l'équipe disputait là sa quatrième rencontre de préparation et en mode mise en place pour le 1er tour de la Coupe de France ce week-end, a mis l'accent sur la qualité de l'opposition, la meilleure selon lui lors de leur période de préparation. Une forme de compliment rapportée à Francis Alix :"ça fait plaisir. De mon côté, je suis satisfait, nous avons montré un beau visage avec la volonté de produire du jeu, même si nous avons logiquement baissé de pied physiquement après la pause. Nous ne sommes pas tous au même niveau sur ce plan-là. Nous arrivons néanmoins à reproduire par séquences des exercises travaillées à l'entrainement et cela ne pourra aller qu'en s'améliorant."

L'équipe :

- 1ère mi-temps : Florian Mérillou - Gaetan Fromentière, Aurélien Delfaud, Théo Lemboub, Fabien Letellier - Nicolas Jensou, Tristan Richard, Ashton Jones - Sam Richard, Jérémy Orhon, Guillaume Debord

- 2ème mi-temps : Manu Huard - Gaetan Fromentière, Aurélien Delfaud, Théo Lemboub, Fabien Letellier - Laurent Marty, Aubin Jacquet, Ashton Jones - Florent Letellier, Quentin Boussiquet, Guillaume Debord

UNE PREMIERE RENCONTRE DE PREPARATION SEDUISANTE (14/08/2019)

Marquay/Tamniès (D3) - Limeuil (D2) : 0-5

Pour ses premiers pas à la tête de l'équipe, Francis Alix avait composé avec un groupe de 18 joueurs.

Jouée en 3X30 minutes, la rencontre a permis de donner un temps de jeu conséquent à tout le monde. Cela nous a permis d'assister à une rencontre séduisante, avec une équipe déjà capable d'exercer un pressing collectif et de proposer des séquences de conservation qui laissent présager une meilleure maitrise dans le jeu.

Par son autorité naturelle, Francis Alix a déjà apposé sa patte, tant dans la direction du jeu que dans la gestion humaine. Il est évidemment trop tôt pour tirer de quelconques conclusions de ce qui reste un premier match de préparation , avec un important turn-over et un degré de préparation différent de l'effectif.

- Le 11 de départ : Florian Mérillou - Benoit Alix, Aurélien Delfaud, Théo Lemboub, Fabien Letellier - Laurent Marty, Nicolas Jensou, Ashton Jones, Jérémy Orhon - Guillaume Debord, Thomas Fouillet

Puis : Julien Sougnoux, Bruno Hervé, Tristan Richard, Sam Richard, Gaetan Fromentière, Florent Letellier, Quentin Servolle

 Les Buts :

- 0-1 (7') : Après un bon mouvement initié par Laurent Marty, Jérémy Orhon servait parfaitement Thomas Fouillet pour l'ouverture du score.

- 0-2 (12') : Sur un corner bien enroulé par Guillaume Debord, Nicolas Jensou actionnait une tête victorieuse.

- 0-3 (45') : Alerté par Ashton Jones sur l'aile gauche, un Thomas Fouillet aux jambes de feu débordait et centrait au cordeau pour une reprise au second poteau de Sam Richard.

- 0-4 ( 55') : Un centre aérien de Thomas Fouillet, remisé de la tête en retrait par Bruno Hervé, permettait à Sam Richard d'inscrire un doublé.

- 0-5 (70') : Bien lancé sur l'aile droite, Sam Richard adressait un centre tendu  sur lequel Guillaume Debord ajustait avec sang-froid Rémi Trémouille.

Prochain rendez-vous : Mercredi 21 Aout : Limeuil - Pays Beaumontois (D1)

                                          Vendredi 23 Aout : Limeuil 2/3 - Vergt 2 (D3)

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Football Club de Limeuil

Pour nous trouver :

Football Club de Limeuil

Matthieu Krotlinski
Le Peuch
24260 Le Bugue